28 janvier 2021
 janvier 28, 2021

La Durance a longtemps été accusée d’être l’un des trois fléaux de la Provence en raison de ses crues. En effet, pendant très longtemps, elle a été la moins contrôlable des rivières de France avec des crues dévastatrices et des étiages spectaculaires. Depuis de nombreux aménagements ont été faits pour la sécuriser. La Durance est également une richesse pour les régions qu’elle traverse puisqu’elle permet, notamment, le développement touristique. Découvrez son histoire ! 

Réserver
 

Histoire de la Durance, rivière en Provence 

Historiquement, la Durance est une voie d’échange entre la Provence et l’Italie. Elle permettait de faciliter les échanges commerciaux entre l’Europe du Nord et l’Europe du Sud. C’est également une voie historique de communication entre les Alpes et la Méditerranée, notamment pour le transit du sel et de la transhumance.  Aussi, jusqu’au début XXième siècle elle servait également à alimenter les chantiers de construction de bateaux.
La Durance alimente la retenue de Serre-Ponçon : une pièce maîtresse régulatrice du bassin hydroélectrique Durance-Verdon, fournissant électricité mais alimentant aussi en eau les cultures agricoles de la région.

Si elle est considérée comme l’un des trois fléaux de la Provence, c’est principalement en raison des diverses crues imprévisibles et dévastatrices, qui sont aujourd’hui historiques. C’est pour cette raison qu’à partir des années 60, des aménagements ont été faits pour canaliser et utiliser sa force motrice pour la production d’électricité :

  • – Le barrage de Serre Ponçon entre 1957 et 1961
  • – Création du canal EDF de la Durance en 1966
  • – Construction du barrage et de la retenue de Sainte-Croix en 1973

Tracé de la Durance 

La Durance parcourt 305 kilomètres entre sa source sur la commune de Montgenèvre jusqu’au confluent avec le Rhône. Par sa longueur et l’ampleur de son bassin, la Durance est la plus importante rivière de la Provence. Elle est physiquement un affluent de la Clarée dont le bassin versant a une plus grande superficie. La rivière traverse plus de 100 communes réparties sur 5 départements. 2 départements sont traversés entièrement : Les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence et 3 autres départements pour lesquels elle sert de limite administrative : Le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var.

Réserver

Baignades 

Il est malheureusement interdit de se baigner directement dans la Durance, en raison de ses courants. Cependant, il existe tout de même des alternatives telles que les lacs ou les points d’eaux pour profiter de l’eau de la Durance en toute sécurité cet été :

Le lac de Serre Ponçon

Serre-Ponçon, le lac des Alpes du Sud | La durance

Le lac de Serre-Ponçon est le plus grand lac de Provence par sa superficie de 28m2. Il est également le deuxième plus grand lac artificiel d’Europe et il est alimenté par la Durance et l’Ubaye. Le lac est entouré de montagnes et son paysage est magnifique. En plus de la baignade, il est possible de profiter de nombreuses activités, aussi bien nautiques que terrestres.

Le plan d’eau “Val de Durance”

Plan d'eau du Camping Val de Durance à Cadenet | La durance

Le Val de Durance est un plan d’eau de quatre hectares pour se détendre et se rafraîchir en été. La baignade y est surveillée en juillet et en août. Les droits d’entrée s’élèvent à 3€ pour les adultes et 2€ pour les enfants. Le plan d’eau est aménagé, vous y trouverez :

  • – Toilettes
  • – Barbecue
  • – Air de pique-nique
  • – Parking privé

Retrouvez également nos autres articles : 

Réserver

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *